Evaluation

LA VB-MAPP (Verbal Behavior – Milestones Assessment and Placement Program)

La VB-MAPP a été élaborée par Mark Sundberg et se base sur les principes de l’ABA-VB. C’est un outil d’évaluation des compétences, qui sert également de guide pour la mise en place des programmes éducatifs.

L’évaluation comporte 3 parties : l’évaluation des compétences dans différents domaines, l’évaluation des barrières (les obstacles pouvant entraver les apprentissages), et l’évaluation des possibilités d’orientation.

Il y a 3 niveaux. Le premier correspond à un âge développemental de 0 à 18 mois, le deuxième de 18 à 30 mois et le dernier niveau de 30 à 48 mois.

16 domaines de compétences sont évalués :
le mand : ce sont les demandes que fait l’enfant quand il veut quelque chose. C’est une étape très importante pour le développement du langage et les interactions.
le tact : ce terme vient de « contact avec l’environnement ». Il s’agit des dénominations et commentaires sur l’environnement (ce que l’on voit, entend, sent…)
l’intraverbal : il s’agit de produire un comportement verbal en l’absence de la chose ou de l’activité dont on parle (par exemple : on mange avec une… « fourchette », décrire une activité que l’on a faite avant, raconter une histoire sans l’avoir sous les yeux…)
l’échoïque : c’est la capacité à répéter des sons, des mots ou des phrases.
l’imitation motrice : c’est la capacité à reproduire des gestes sur consigne.
les réponses de l’auditeur : il s’agit de comprendre des énoncés oraux pour effectuer une action, suivre une consigne, ou choisir un item parmi d’autres.
les fonctions, caractéristiques et catégories : il s’agit toujours de compréhension d’un énoncé, mais portant sur une fonction (« que fais-tu avec un ballon ? »), une caractéristique (« qu’est-ce qui est rond et en cuir ? ») ou une catégorie (« de quoi as-tu besoin pour jouer au football ? »).
la perception visuelle et l’appariement : ce sont des tâches de discrimination visuelle, de séquences, d’appariement.
le jeu en autonomie : permet d’évaluer comment l’enfant peut jouer seul et y trouver du plaisir.
le comportement social et le jeu social : ce sont les interactions avec les autres, le jeu de rôle, le faire-semblant…
le comportements vocal spontané :  ce sont les babillages et les jeux vocaux.
les routines de classe et compétences de groupe : ces items évaluent des compétences comme l’imitation des pairs, suivre des instructions données au groupe, être autonome dans la classe.
la structure linguistique : cela concerne la nature de la production verbale et son degré de développement (au niveau lexical, syntaxique, articulatoire).
lecture : il s’agit de la lecture, sans faire intervenir le facteur de la compréhension (reconnaissance du prénom, des lettres de l’alphabet…).
écriture : reproduire des formes, des lettres son prénom…
les mathématiques : permet d’évaluer l’acquisition de compétences de dénombrement, d’appariement de quantité…

A la suite de cette évaluation, un programme est mis en place visant à développer les compétences déficitaires de l’enfant.